Investissement
1/1/1970

Quels sont les acteurs du financement en amorçage innovation en région Pays de la Loire?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut bien délimiter le terme “amorçage” pour éviter toute confusion. Comme le souligne Laurent Lourenço dans le podcast Novapuls, il n’existe pas à proprement parler de fonds d’amorçage en France comme on peut en trouver aux US. En France et sauf cas exceptionnels, il est assez difficile de faire financer le développement d’une technologie: a minima l’investisseur souhaite voir un MVP, le moment propice étant le début de commercialisation du produit et la démonstration de sa traction sur le marché. Il est toutefois possible de capter des financements en phase de création, ceux-ci étant majoritairement des financements non dilutifs (prêts ou subventions). Le prêt d’honneur non dilutif Le prêt d’honneur est un mécanisme bien adapté au démarrage d’une activité. Le prêt est accordé à l’entrepreneur lui-même. Sans intérêt et remboursable sur une période de 2 à 5 ans, il permet de renforcer les fonds propres de sa société. Il permet par effet boule de neige de faire un effet levier auprès des banques. En Pays de la Loire, les prêts d’honneur sont accordés par Nantes initiative et le Réseau Entreprendre Atlantique et peuvent s’élever jusqu’à 50 000 €. Les subventions et les aides de BPI France non dilutif La BPI combine plusieurs mécanismes que ce soit des subventions, des prêts ou bien des investissements. En phase d’amorçage il est important de soulever deux instruments bien utiles:

  • la Bourse French Tech : sous certaines conditions d’éligibilité, elle peut atteindre la somme de 30 000 €
  • le dispositif PL2I (qui regroupe aujourd’hui les anciens CTI et PTI) : une subvention pouvant aller jusqu’à 7 000 € permettant de couvrir 70% d’une expertise externe.

Le prêt bancaire non dilutif Plutôt frileuses dans le financement de l’amorçage, les banques commencent à s’y intéresser dans la mesure où la BPI fournit presque systématiquement une garantie (jusqu’à 200 000 €). Il est possible d’obtenir un prêt:

  • en effet levier d’un prêt d’honneur renforçant les fonds propres
  • certains banques accordent des prêts “bridge” qui permettent de financer l’activité jusqu’à la levée de fonds

Au titre de ces banques, nous pouvons citer: le dispositif Néo business de la Caisse d’épargne Bretagne Pays de la Loire, le CMCIC Innovation, ou le Crédit agricole. Le financement en royalties non dilutif La startup nantaise We Do Good propose une plateforme de financement participatif en royalties. Comme les autres plateformes de crowdfunding, l’outil permet de mettre en relation des porteurs de projets avec des particuliers- investisseurs. Plutôt que de les associer au capital de la société, les investisseurs sont rémunérés sur la base d’un pourcentage du chiffre d’affaire. Le Crowdfunding classique Equity Il existe plusieurs plateformes de Crowdfunding qui permettent de réaliser une levée de fonds avec des financements de particuliers. L’avantage de ce type de plateforme permet de structurer son investissement et automatise la gestion de l’actionnariat. Dans la région, nous pouvons mentionner les plateformes Finple et Proximea. Les Business Angels Equity Il s’agit d’investisseurs privés, généralement des anciens chefs d’entreprises qui souhaitent soutenir des projets qui les intéressent et endossent ainsi le risque. Ces business angels peuvent investir à titre individuel, ou via des association de Business angels. Dans le grand Ouest, il existe 3 principales associations de Business angels :

L’avantage de passer par une association de Business Angel réside dans le montant du ticket nettement supérieur (entre 50 000 € et 100 000 € en moyenne). Les fonds d’amorçageEquity Il existe un certain nombre de fonds d’investissement early stage traditionnels, ou encore appelés des “capital risqueurs” dans le Grand Ouest:

  • Pays de Loire Développement: le véhicule d’investissement en amorçage géré par Sodero Gestion , filiale de la Caisse d’Epargne Bretagne Pays de la Loire. Le fonds composé de financements de la CEBPL, la région et de la BPI notamment, les tickets sont compris entre 100 000 € et 450 000 €.
  • Pays de Loire Participation: fonds géré par la région
  • Crédit mutuel Equity
  • Go Capital dispose d’un fonds de 80 M€ dédié aux investissements dans les sociétés en phase d’amorçage pour des tickets compris entre 200 000 € et 1 million.
  • Siparex, dispose également d’un fonds en amorçage sous la marque Xange avec des bureaux à Nantes.

On peut ajouter à cette liste non exhaustive, les industriels qui peuvent s’associer à un projet pour des raisons stratégiques (la liste devient donc interminable). Pour aller plus loin:

  • Découvrez comment Jacques Levy-Véhel a constitué son pool d’investisseurs et les raisons derrière dans le podcast Novapuls qui lui est dédié.
  • Découvrez les avantages et les inconvénients de s’associer avec un industriel dans le podcast de Sami Mimouni

Vous cherchez des financements pour développer votre activité? Vous souhaitez rencontrer ses investisseurs? Le programme Novapuls répond à vos besoins par des mises en relations privilégiées avec les investisseurs ainsi qu’une acculturation au sujet de l’investissement, de la recherche de l’investisseur à la mise en place du pacte d’associé.

Articles similaires